TT à l'oeil acier de ressort à lame: début de test

Quoi prendre, traitements, retours d'expériences, lâchez-vous ...
Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
isilnor
Membre
Messages : 2392
Inscription : 19 oct. 2009, 22:38
Localisation : martigny, CH

Re: TT à l'oeil acier de ressort à lame: début de test

#41 Message par isilnor » 06 janv. 2017, 23:30

Steph C. a écrit :J'ajouterai que les phases secondaires sont tout de même réputées pour s'opposer au déplacement des joints de grain.
C'est vrai dans les aciers calmés à l'aluminium, dont les minuscules inclusions d'alumine ne décantent pas dans l'acier en fusion et demeurent. Ils agissent comme des obstacles aux interfaces en mouvement.
C'est vrai pour les aciers dopés au titane, contenant de l'azote. Le nitrure de titane est très peu soluble à chaud.
C'est vrai pour les objets en platine devant travailler à haute température, pour éviter la croissace du grain, on ajoute un peu de rhodium pour créer une seconde phase (je crois).
C'est vrai pour les céramiques polycristallines frittées contenant des pores. Ces derniers s'opposent dans une certaine mesure au déplacement des joints de grain. Bien que les pores puissent aussi coalescer et même se retrouver occlus dans le grain qui a aussi grossi.
Les inox austénitiques sont sans carbone et fortement alliés. Mais monophasiques, en particulier à haute température, où leur grain grossit... Irrémédiablement.
pour le platine et les céramiques je ne connais absolument rien la-dessus, mais pour les aciers les oxydes et nitrures sont justement des inclusions et pas des phases. les phases secondaires n'ont rien à voir avec le grossissement du grain, il se produit dans l'austénite (et dans la ferrite de haute température quand elle existe) et la présence d'autres phases ne le ralentit que dans la mesure ou le grain est stable dedans, mais dès que ces phases se transforment en austénite les petits grains fusionnent très vite en plus gros et homogéinisent un peu le tout.
la présence d'inclusions dans les joints de grains ralentit la croissance parce qu'elles augmentent la difficulté à réarranger la structure, mais ce n'est pas un mécanisme vraiment efficace si les inclusions ne sont pas très petites et très bien réparties. accessoirement on essaie de limiter le plus possible la quantité de ces inclusions parce qu'elles ont des effets néfastes sur à peu près tout sauf la croissance du grain.
en plus c'est bien plus efficace d'avoir un élément qui s'allie par substitution dans la structure, parce qu'il sera beaucoup mieux réparti. ou un carburigène qui en se carburant va faire le même travail que les inclusions précitées, parce que c'en est, (ben oui un carbure de vanadium est une inclusion) avec le bonus que ces carbures seront toujours beaucoup plus fins et mieux répartis que n'importe quelle inclusion insoluble

en plus de ça on ne peut pas vraiment parler d'interfaces en mouvement, pour autant que je sache personne à l'heure actuelle n'a trouvé de technique qui permette de suivre en direct la coalescence des grains au niveau moléculaire, donc on ignore si le réarrangement est brutal et se produit en même temps dans tout le cristal ou progressivement depuis le joint de grain, mais la forme des grains et le rapport de taille entre les différents grains laisse plutot penser que la réorganisation structurelle est brutale (cf un article relativement récent de Badeshia, je vais voir si je le retrouve)

au passage, le grain des austénitiques peut quand même être réduit par recristallisation dynamique, mais c'est le seul moyen. heureusement avec les énormes quantités d'alliants dedans le grain ne grossit pas beaucoup... il y a quand même un peu de carbone dedans, mais considéré comme un polluant parce qu'il réduit la résistance à la corrosion de ces nuances, donc on essaie d'en avoir le moins possible.

Avatar de l’utilisateur
R_madrun
Membre
Messages : 3969
Inscription : 29 déc. 2014, 16:22
Localisation : Cordillère des Andes (Chili)

Re: TT à l'oeil acier de ressort à lame: début de test

#42 Message par R_madrun » 07 janv. 2017, 03:05

isilnor a écrit : avec le bonus que ces carbures seront toujours beaucoup plus fins et mieux répartis que n'importe quelle inclusion insoluble
ça sonne juste et c'est très logique, pareil pour les inclusions plus grosses ou mal réparties, qui ne maqueront pas de créer des points de faiblesses...
Ou j'ai rien compris? :D
L'acier c'est bien, le faire c'est mieux...
Ici on dit: "En casa de herrero, cuchillos de palo..." (Dans la maison du forgeron, les couteaux sont en bois...)

FB: Les Couteaux de l'Ogre

Avatar de l’utilisateur
isilnor
Membre
Messages : 2392
Inscription : 19 oct. 2009, 22:38
Localisation : martigny, CH

Re: TT à l'oeil acier de ressort à lame: début de test

#43 Message par isilnor » 07 janv. 2017, 07:13

c'est tout à fait ça :sm2:

pour une quantité donnée d'une impureté, elle fera moins de dégats si elle est finement répartie que regroupée en quelques gros paquets. c'est notamment à ça que ca sert de faire des aciers PM, parce que le procédé fait que les impuretés sont très petites et très bien dispersées dans la matrice, ce qui fait qu'une nuance PM est bien plus tenace que la même obtenue par une élaboration plus conventionelle

Avatar de l’utilisateur
Francis
Membre
Messages : 4790
Inscription : 18 janv. 2010, 09:55
Localisation : Sud Bourgogne

Re: TT à l'oeil acier de ressort à lame: début de test

#44 Message par Francis » 07 janv. 2017, 08:49

.

Et pour les mêmes raisons, lorsque je rajoute du sel dans mon assiette, je privilégie le sel fin uniformément réparti au gros sel sur un seul endroit... :roll:

Vous fâchez pas les potos, c'était pour détendre, je commençais à prendre mal à la tête... ;-)

.
Mon boulot en photos : https://plus.google.com/103239074331389457896/posts


La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort ou l'échec. C'est, je crois, ce qui meurt en nous pendant que nous vivons...(Dan)

"Depuis que l'opinel N°10 existe, plus rien n'a de sens à part se faire plaisir." Eric Plazen

Avatar de l’utilisateur
ka
Membre
Messages : 7992
Inscription : 04 févr. 2008, 20:22
Localisation : Alsace - Bas-Rhin

Re: TT à l'oeil acier de ressort à lame: début de test

#45 Message par ka » 07 janv. 2017, 14:21

Francis a écrit :.

Et pour les mêmes raisons, lorsque je rajoute du sel dans mon assiette, je privilégie le sel fin uniformément réparti au gros sel sur un seul endroit... :roll:
.. ;-)
.
Excepté sur les tranches de truffes fraiches peut-être :idea:
Francis a écrit :.

Vous fâchez pas les potos, c'était pour détendre, je commençais à prendre mal à la tête... ;-)
.
C'est contagieux je pense, j'ai eu les mêmes symptômes. :lol:
"quand on est pas fort, faut être fin ! "

Steph C.
Membre
Messages : 1310
Inscription : 13 sept. 2011, 14:46

Re: TT à l'oeil acier de ressort à lame: début de test

#46 Message par Steph C. » 01 févr. 2017, 13:07

.

Répondre

Revenir à « Les métaux ... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités