reconnaitre z160cdv12 ou 90mcv8

Quoi prendre, traitements, retours d'expériences, lâchez-vous ...
Répondre
Message
Auteur
Semar
Membre
Messages : 200
Inscription : 31 déc. 2016, 10:29
Localisation : le sart dans l'Aisne

Re: reconnaitre z160cdv12 ou 90mcv8

#61 Message par Semar » 18 nov. 2017, 21:16

Je detrempe le sujet car ça m'intéresse également pour des raisons diverses et variées
J'aimerais faire des test de trempe bainitique avec du 100c6 alors 230d c'est bien et pas trop long si j'ai bien compris? Dans ce cas la combien de temps?
Ya t'il un temps basé sur le taux de carbone ou ms pour déterminer cette température?
J'ai des aciers de récup inusable trempés à l'eau mais casse 1 fois sur 2 d'où mon intérêt ajouté à celui d'avoir du 100c6 bien trempé donc efficace et bien du mais moins raide ou moins risqué
Désolé si je suis pas clair
Merci à tous

Semar
Membre
Messages : 200
Inscription : 31 déc. 2016, 10:29
Localisation : le sart dans l'Aisne

Re: reconnaitre z160cdv12 ou 90mcv8

#62 Message par Semar » 18 nov. 2017, 21:18

Je voulais dire 100c6 efficace et bien tenace
Preuve de ma non clarté :sm2:

Avatar de l’utilisateur
isilnor
Membre
Messages : 2388
Inscription : 19 oct. 2009, 22:38
Localisation : martigny, CH

Re: reconnaitre z160cdv12 ou 90mcv8

#63 Message par isilnor » 20 nov. 2017, 10:17

pour les aciers de récup c'est quasiment impossible de faire une trempe bainitique correcte si tu ne connais pas la composition, et même impossible tout court avec un certain nombre de nuances (notamment tout ce qui contient une quantité trop importante de silicium)

pour le 100Cr6 par contre ça fonctionne très bien, mais je ne crois pas qu'il existe de formule qui permette de calculer le temps nécessaire à la transformation -enfin pas simplement, il existe des simulateurs qui peuvent donner une idée relativement précise mais c'est hors de portée à moins de bosser dans un labo de recherche en métallurgie (et encore...)- donc il faut chercher de la documentation. heureusement c'est une des nuances les mieux documentées au monde
pour répondre à ta question oui 230° ça va bien. 220° c'est mieux. -en principe en tout cas, mais à vrai dire ça dépend de ton austénitisation- et il faut quelques heures pour obtenir une transformation significative.

un exemple (données de l'article de Smanio que j'ai mis en lien à la page précédente): aust.860°C, 20 minutes, trempe à l'huile puis bain à 220°C: on atteint 90% de bainite après 1h30 à 2h30 selon la composition précise de la nuance et la précision des temps et températures pendant le cycle. il faut env. 10 heures pour achever la transformation à 99.5%

il a un intéret notable à créer une partie de martensite en fin de cycle pour économiser du temps, et 10% de martensite n'ont pour ainsi dire aucune influence par rapport à 100% de bainite.
c'est très important d'être très précis sur l'austénitisation, le reste du TT dépend très fortement du taux de carbone (aussi de celui de chrome) dissout dans la matrice et un écart même faible peut tout faire rater.

ceci dit, voila encore une mise en garde: ne faites pas ça avec de l'huile végétale. il faut des huiles spéciales pour tenir des bains à plus de 200°C.

AchimW
Membre
Messages : 3014
Inscription : 15 nov. 2002, 14:46
Localisation : Allemagne

Re: reconnaitre z160cdv12 ou 90mcv8

#64 Message par AchimW » 20 nov. 2017, 11:24

Un article qui donne plein d'informations:

https://www.di-verlag.de/media/content/ ... f9ef8416c2

Semar
Membre
Messages : 200
Inscription : 31 déc. 2016, 10:29
Localisation : le sart dans l'Aisne

Re: reconnaitre z160cdv12 ou 90mcv8

#65 Message par Semar » 23 nov. 2017, 20:48

Merci d'avoir pris le temps de me répondre ca me donne une idée précise et un ordre de grandeur pour ce type de traitement
Par contre j'ai un doute en lisant
Au début tu dis austenisation trempe puis dans l'huile et après tu dis austenisation puis dans l'huile et finir par creer de la martensite en fin de cycle donc j'ai un doute sur la méthode
En tout cas merci à vous deux et je vais potasser tes doc achim
Bon feu :sm6:

Avatar de l’utilisateur
R_madrun
Membre
Messages : 3967
Inscription : 29 déc. 2014, 16:22
Localisation : Cordillère des Andes (Chili)

Re: reconnaitre z160cdv12 ou 90mcv8

#66 Message par R_madrun » 24 nov. 2017, 05:22

Y a pas de méthode particulière Semar, si tu sort la lame du bain avant 100% bainite, l’austénite restante se transformera en martensite, en refroidissant...
L'acier c'est bien, le faire c'est mieux...
Ici on dit: "En casa de herrero, cuchillos de palo..." (Dans la maison du forgeron, les couteaux sont en bois...)

FB: Les Couteaux de l'Ogre

Semar
Membre
Messages : 200
Inscription : 31 déc. 2016, 10:29
Localisation : le sart dans l'Aisne

Re: reconnaitre z160cdv12 ou 90mcv8

#67 Message par Semar » 24 nov. 2017, 06:28

D'accord tout est clair maintenant!

Avatar de l’utilisateur
isilnor
Membre
Messages : 2388
Inscription : 19 oct. 2009, 22:38
Localisation : martigny, CH

Re: reconnaitre z160cdv12 ou 90mcv8

#68 Message par isilnor » 24 nov. 2017, 09:33

l'article posté par Achim est très intéressant, si vous lisez l'allemand ne faites pas l'impasse...
pour les autres je vous sort juste quelques données, celles sur le cycle TT utilisé
nuance 1.3505 (100Cr6 haute qualité), bainite inférieure (ils ne fournissent pas de données sur la quantité admise de martensite et d'austénite résiduelle, mais ce tpe de traitement va forcément donner un taux de martensite à moins de 10% -ce qui ne change pas les qualités mécaniques de manière significative par rapport à un taux plus faible-et l'austénite résiduelle sera quasiment inexistante)
austénitisation à 855°C, dérive max. tolérée +10/-5°C, écart max entre deux points <9,5°C
le temps passé dans le four est de 80 minutes, soit une austénitisation de 50-60minutes
bain de sels à 220 +/-3°C la charge reste 15minutes dans le bain
air à 220+/-3°C pendant 4heures
retour à l'ambiante

Avatar de l’utilisateur
ka
Membre
Messages : 7983
Inscription : 04 févr. 2008, 20:22
Localisation : Alsace - Bas-Rhin

Re: reconnaitre z160cdv12 ou 90mcv8

#69 Message par ka » 24 nov. 2017, 12:21

Il doit falloir un gros volume de fluide de trempe pour ne pas avoir de plus grosse variation que 3ºC lorsqu'on y plonge un objet à 855ºC :!: 8O
"quand on est pas fort, faut être fin ! "

Avatar de l’utilisateur
isilnor
Membre
Messages : 2388
Inscription : 19 oct. 2009, 22:38
Localisation : martigny, CH

Re: reconnaitre z160cdv12 ou 90mcv8

#70 Message par isilnor » 24 nov. 2017, 17:00

euh désolé j'aurais du formuler ça autrement: en fait l'écart dans le bain avant de tremper est de +/-3°C, la tolérance pour l'élévation due à la trempe est de 10°C (en fait leur matos laisse un écart de seulement 7°C) et ça doit retomber à la normale en moins de 20 minutes mais ils font en 15 parce que le matériel le permet.

n'empêche que oui il faut un volume énorme, et un système qui refroidit le bain à ce genre d'échelle (ils trempent 320kg à la fois). je ne sais pas combien ils ont de kilos de sels fondus dans leur installation mais ça se chiffre de toute façon en tonnes.

après on peut "tricher" pour contourner le problème en ayant un bain trop froid avant la trempe, faut faire quelques tests pour trouver de combien descendre la température mais c'est pas trop compliqué. un peu long par contre.

Répondre

Revenir à « Les métaux ... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité