SOS séchage de loupe.....

les problèmes, les techniques, les astuces et tours de main, les questions, les photos, c'est ici.
Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
winter
Membre
Messages : 646
Inscription : 10 sept. 2003, 17:14
Localisation : bretagne brocéliande
Contact :

Re: SOS séchage de loupe.....

#31 Message par winter » 17 août 2017, 07:00

j'ai l'impression d'enfoncer moi aussi des portes ouvertes...
cuisez, modifiez la structure... osmosez... mais vous pouvez aussi respecter le bois et sa structure... et garder sa solidité hein.
je copie colle mon charabia d'à côté (cep de vigne) et déterre pour me permettre de rappeler un conseil ou deux... ici aussi.
Je ne sais pas si avoir débité 20m3 de loupes me donne une pertinence quelconque, mais je sais que j'ai très peu de perte... enfin disons que j'ai progressé niveau perte.

c'est marrant c'est comme des cycles, je le fais tous les deux ans environ

débitage du bois : le plus tôt possible dès que l'arbre n'est plus un arbre... mais un bout de bois

au pire votre bout de bois débité, au plus près de votre usage final, va se tortiller, vriller, etc mais ne fendra quasi plus.
Je ne remercie pas le gonze qui m'avait conseiller de faire sécher le bois "le plus gros possible" ! ma voiture et mes vertèbres non plus !
c'est très exactement l'inverse qu'il faut faire

prévoyez juste que déformations il va y avoir (très impressionnantes parfois), et que plusieurs plaquettes même serrées très fort ensemble ne feront plus jamais un carrelet : ça sent le vécu : j'ai coupé des milliers de plaquettes, comme pour moi, qui ne faisais jamais de couteaux droits... ben je regrette hein ! et tous les potes qui viennent aussi, les carrelets étaient denrées rares ici au début (j'ai corrigé le tir depuis)

ensuite la cire en bout ? je ne fais plus, ça se décolle trop souvent (l'eau du bois qui veut sortir)
je prend de la colle à bois EXTERIEURE, c'est top, ça tiens même en brassant le bois, etc

et le micro onde.... tentant , j'ai fait aussi (chez d'autres car je n'irradie pas chez moi, parole de dépanneur)
le bois devient "sec", dans le sens cassant, cuit, genre pain grillé (ça doit bousiller plein de truc dedans, et moi j'aime bien les bois qui restent durs)
et si vous voulez créer des fissures qui n'auraient jamais existé, c'est le meilleur moyen... ça lui tire grave sur la couenne quand même !

pour le séchage, j'ai "inventé" malgré moi, à cause de mes déménagements, une méthode incroyablement efficace et sécure pour le bois : le carton optimisé.
Vous remplissez au mieux, façon tétris, vous fermez TOUS les raccords, arêtes, au ruban adhésif... notez ce qu'il y a dedans, la date et le poids. Et vous oubliez.
Si ça vous démange de taper dedans "vite", alors surveillez la perte de poids et osez quand c'est devenu stable... mais bon....

vous pouvez tremper dans les rivières, bouillir, cuire, imprégner, incanter, gesticuler....
le top du séchage c'est le temps, denrée irremplaçable, introuvable en rayon, hors de prix...
désolé
Tout le monde savait que c'était impossible.... et un imbécile qui ne le savait pas est arrivé, et il l'a fait.....

Avatar de l’utilisateur
thomas fernandez
Membre
Messages : 1652
Inscription : 14 sept. 2011, 20:45
Localisation : Aude

Re: SOS séchage de loupe.....

#32 Message par thomas fernandez » 12 oct. 2017, 19:42

Merci Winter pour ce super retour.
Je l'ai finalement débité quazi verte (6mois) en tranches de 40mn d'épaisseur, stocker avec des lattes entre et je verrai bien dans 2/3 ans. C'est que du bois de bout une loupe, je ne me voyais pas entièrement lui tarnitiner la figure pour qu'elle sèche, je me dis que si elle doit se barrer à un endroit autant qu'elle le fasse maintenant.

Répondre

Revenir à « Le bois et autres matières ... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité