atelier, forge électrique et forge en sous sol?

Ici on discute de tout ce qui est autour de la coutellerie, de la forge et qui n'est pas dans les forums et sous-forums en dessous ...
(Posts reservés aux membres)
Répondre
Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
arphy
Membre
Messages : 362
Inscription : 20 oct. 2014, 17:01
Localisation : embouchure du Rhone

Re: atelier, forge électrique et forge en sous sol?

#71 Message par arphy » 03 juin 2017, 07:58

Et en plus ce système doit créer un sacré champs magnétique......!

Avatar de l’utilisateur
vieil alfred
Membre
Messages : 4109
Inscription : 27 déc. 2011, 18:04
Localisation : bretagne centrale

Re: atelier, forge électrique et forge en sous sol?

#72 Message par vieil alfred » 03 juin 2017, 08:07

c'est le but.................... c'est interdit d'approcher pour les porteurs de pile cardiaque
pour les implanté de prothèses métalliques aussi

la ça me parais pas démonstratif
la température semble mal répartie,


""Et pour la fréquence c'est un peu compliquer à mesurer "" ?? fréquencemètre c'est pas si compliqué en électronique
♪♫♣♥♪♫

Avatar de l’utilisateur
arphy
Membre
Messages : 362
Inscription : 20 oct. 2014, 17:01
Localisation : embouchure du Rhone

Re: atelier, forge électrique et forge en sous sol?

#73 Message par arphy » 03 juin 2017, 11:36

Meme pour le corps humain,les champs magnétique ne sont pas bon dépassé un certain niveau. Dans ma société lors d'une réunion CHSCT avec l inspecteur du travail, il nous a obligé a effectué une campagne de mesurage dans les ateliers et les usines . C est la loi, il a dit...... Le patron a fait la gueule.....
Donc je pense que ca doit être dangereux si ils commencent a s intéresser a cela......

Avatar de l’utilisateur
vieil alfred
Membre
Messages : 4109
Inscription : 27 déc. 2011, 18:04
Localisation : bretagne centrale

Re: atelier, forge électrique et forge en sous sol?

#74 Message par vieil alfred » 03 juin 2017, 12:34

les problèmes cardiaques,, dangereux ??
on nous aurai menti !! a l’insu de notre pleins grès

on nous aurais mentis ??encore ??
♪♫♣♥♪♫

Avatar de l’utilisateur
R_madrun
Membre
Messages : 3969
Inscription : 29 déc. 2014, 16:22
Localisation : Cordillère des Andes (Chili)

Re: atelier, forge électrique et forge en sous sol?

#75 Message par R_madrun » 03 juin 2017, 14:54

:lol: :lol:
sur les risques reconnus.

pour le fun
fort.pdf
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
L'acier c'est bien, le faire c'est mieux...
Ici on dit: "En casa de herrero, cuchillos de palo..." (Dans la maison du forgeron, les couteaux sont en bois...)

FB: Les Couteaux de l'Ogre

Avatar de l’utilisateur
rahansor
Membre
Messages : 2306
Inscription : 06 avr. 2015, 20:20
Localisation : ariège
Contact :

Re: atelier, forge électrique et forge en sous sol?

#76 Message par rahansor » 03 juin 2017, 19:06

balaise l'aimant 8O
on n'a pas le cul sorti des ronces.....heureusement elles donnent des mûres!

Luxuria
Membre
Messages : 40
Inscription : 31 mai 2017, 13:29
Localisation : Annecy 74

Re: atelier, forge électrique et forge en sous sol?

#77 Message par Luxuria » 04 juin 2017, 17:04

vieil alfred a écrit : la ça me parais pas démonstratif
la température semble mal répartie,



""Et pour la fréquence c'est un peu compliquer à mesurer "" ?? fréquencemètre c'est pas si compliqué en électronique

Comment ça ? Ca dépends peut être de la photo ^^


Ma phrase n'était pas dans ce sens, ici on est à 25 KHz mais je voulais parler de déterminer la fréquence "parfaite" à utiliser :)
R_madrun a écrit ::lol: :lol:
sur les risques reconnus.

pour le fun
fort.pdf
Ahah pas mal !

Avatar de l’utilisateur
R_madrun
Membre
Messages : 3969
Inscription : 29 déc. 2014, 16:22
Localisation : Cordillère des Andes (Chili)

Re: atelier, forge électrique et forge en sous sol?

#78 Message par R_madrun » 04 juin 2017, 17:55

Luxuria a écrit : je voulais parler de déterminer la fréquence "parfaite" à utiliser :)
Comme on connaît pas la composition de la trousse, de toutes manières... :D

Bon si tu veux faire un comparatif, y a une chose très importante à considérer... ;-)
Ma forge, construite par mes soins, avec pratiquement que de la récup, quelques briques d'alumines, quelques tubes de chauffages 3/4" et un mano détendeur, coûte moins de 150 euros...
Ce matos a fournit entre 400 à 600 heures de bon fonctionnement, avec un retartinage céramique pour tout entretient et il a bouffé tout le borax que j'y ai mis pour apprendre à souder, sans dégâts importants.
Même si le borax attaque le revêtement, il le fait lentement, la forge est toujours utilisable après deux ans et le pouce...
Elle fonctionne avec des cylindres de gaz (ici 45kg) qui ne gèlent pas vu les faibles pressions soutirées et qui durent entre 150 à 200 heures, selon le travail...
Ça bouffe plus de gaz, pour maintenir l'ambiance réductrice entre 600mb à 800mb, que pour monter en tº, entre 300mb et 500mb en ambiance neutre...
Il faut une quinzaine de minute à mon lopin, pour être à tº de soudure à cœur, forge chaude...
En considérant les choses globalement, ça va être dur, de s’aligner sur des coûts de mise en œuvre et et des moyens de fabrication, aussi dérisoire...
Même si les temps de chauffe sont attrayants pour l'induction, y a pas photo avec le gaz pour un artisan, qui n'a pas de gros moyens et dont le travail n'est pas forcement répétitif...
Tu a vu que dans ma forge pendant que chauffe le lopin, il se passe d'autres choses, les temps de chauffes sont occupés, dans une bonne gestions du feu...
Cela répond à des besoins plus polyvalents et plus proche, je pense, de ce qui se passe dans les ateliers... :D
Reste l'estimation de l'investissement matos induction, j'aimerais assez que tu réponde l'a dessus, ou s quelqu'un sait...???
(Alfred ou Francis au hasard ??? mais je suis pas sectaire, les autres, hein? Si vous savez... :lol: :lol: )
L'acier c'est bien, le faire c'est mieux...
Ici on dit: "En casa de herrero, cuchillos de palo..." (Dans la maison du forgeron, les couteaux sont en bois...)

FB: Les Couteaux de l'Ogre

Luxuria
Membre
Messages : 40
Inscription : 31 mai 2017, 13:29
Localisation : Annecy 74

Re: atelier, forge électrique et forge en sous sol?

#79 Message par Luxuria » 04 juin 2017, 18:24

R_madrun a écrit :
Luxuria a écrit : je voulais parler de déterminer la fréquence "parfaite" à utiliser :)
Comme on connaît pas la composition de la trousse, de toutes manières... :D

Bon si tu veux faire un comparatif, y a une chose très importante à considérer... ;-)
Ma forge, construite par mes soins, avec pratiquement que de la récup, quelques briques d'alumines, quelques tubes de chauffages 3/4" et un mano détendeur, coûte moins de 150 euros...
Ce matos a fournit entre 400 à 600 heures de bon fonctionnement, avec un retartinage céramique pour tout entretient et il a bouffé tout le borax que j'y ai mis pour apprendre à souder, sans dégâts importants.
Même si le borax attaque le revêtement, il le fait lentement, la forge est toujours utilisable après deux ans et le pouce...
Elle fonctionne avec des cylindres de gaz (ici 45kg) qui ne gèlent pas vu les faibles pressions soutirées et qui durent entre 150 à 200 heures, selon le travail...
Ça bouffe plus de gaz, pour maintenir l'ambiance réductrice entre 600mb à 800mb, que pour monter en tº, entre 300mb et 500mb en ambiance neutre...
Il faut une quinzaine de minute à mon lopin, pour être à tº de soudure à cœur, forge chaude...
En considérant les choses globalement, ça va être dur, de s’aligner sur des coûts de mise en œuvre et et des moyens de fabrication, aussi dérisoire...
Même si les temps de chauffe sont attrayants pour l'induction, y a pas photo avec le gaz pour un artisan, qui n'a pas de gros moyens et dont le travail n'est pas forcement répétitif...
Tu a vu que dans ma forge pendant que chauffe le lopin, il se passe d'autres choses, les temps de chauffes sont occupés, dans une bonne gestions du feu...
Cela répond à des besoins plus polyvalents et plus proche, je pense, de ce qui se passe dans les ateliers... :D
Reste l'estimation de l'investissement matos induction, j'aimerais assez que tu réponde l'a dessus, ou s quelqu'un sait...???
(Alfred ou Francis au hasard ??? mais je suis pas sectaire, les autres, hein? Si vous savez... :lol: :lol: )
C'est gentil de prendre du temps pour m'amener ces éléments :)

Alors avec ce que tu dis je pense qu'on est d'accord que de toute façon l'induction ne sera pas adapté à une personne qui veut s'amuser en forge ou qui l'utilise de temps en temps.
Par rapport à ta forge par rapport au coût de fabrication je ne pensait pas qu'il puisse être aussi faible pour une si grande durée d'utilisation ! Et comme tu l'a dis c'est même impossible de s'aligner sur des couts comme ca :p

De mon côté j'ai avancer un peu aussi et les éléments qui ressortent et que la forge induction peut apporter beaucoup pour des artisans qui ont besoins de haute température, de faire du refoulage, estampage ou dans la ferronnerie d'art et qu'avec le gaz ils ont des difficultés (mais rien d'impossible).

Je n'ai pas bien compris : "Tu a vu que dans ma forge pendant que chauffe le lopin, il se passe d'autres choses, les temps de chauffes sont occupés, dans une bonne gestions du feu" qu'entends tu par ça ?

C'est difficile d'estimer le prix car après il faut comparer avec la maintenance, les consommables .. que je ne maîtrise pas. Mais on sera surement à 4500 € minimum pour de l'induction. Après il faudrait comparer le tps de retour sur investissement avec une forge à gaz je ne sais pas comment ca ce passe dans le milieu :(

Avatar de l’utilisateur
la grenade
Membre
Messages : 7039
Inscription : 08 déc. 2003, 09:45
Localisation : sud aisne, j'y suis j'y reste

Re: atelier, forge électrique et forge en sous sol?

#80 Message par la grenade » 04 juin 2017, 18:25

t'en a un là qui a bricolé un truc 15A /360W

si c'est vrai ; ça marche fort, sur des petites pièces.

https://www.youtube.com/watch?v=fwj8-0B1tUw
ne prenez pas la vie au sérieux de toute façon vous n'en sortirez pas vivant

Répondre

Revenir à « Discussions sur la coutellerie et la forge en général  »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités