recupe bronze ou cuivre béryllium

Ici on discute de tout ce qui est autour de la coutellerie, de la forge et qui n'est pas dans les forums et sous-forums en dessous ...
(Posts reservés aux membres)
Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
ka
Membre
Messages : 7991
Inscription : 04 févr. 2008, 20:22
Localisation : Alsace - Bas-Rhin

Re: recupe bronze ou cuivre béryllium

#21 Message par ka » 25 avr. 2017, 15:38

Le débat s'enrichit :!: :sm5:
"quand on est pas fort, faut être fin ! "

Avatar de l’utilisateur
la grenade
Membre
Messages : 7039
Inscription : 08 déc. 2003, 09:45
Localisation : sud aisne, j'y suis j'y reste

Re: recupe bronze ou cuivre béryllium

#22 Message par la grenade » 25 avr. 2017, 15:52

koub a écrit : merci je n'aurai pas dit mieux ou si mais en plus violent:

si vous ne voulez pas polluer il faut arrêter de consommer , de rouler, de prendre l'avion, achetez vous des bougie pour supprimer les centrales.
Et pour finir vous vous retirer dans une grotte et encore il faudra vous mettre un bouchon dans le derche car vous allez dégager du méthane.
:evil: :evil: :evil:
t'a rien compris compris toi :evil: si les gens te donnent leurs avis c'est pour toi , nous on s'en fout on est loin.
maintenant au risque , naturellement et comme d'hab, me faire virer mon message , comme c'est pas la politesse qui te fais mal a la gueule rassure toi en plus violent je sais faire aussi :

alors donc si nos avis ne te conviennent pas , n'en demande pas , d’emmerde toi dans ton coin.
la fibre céramique c'est pas bon mais c'est pas une raison pour en bouffer un bout , ni bouffer un bout d'amiante.
va évaporer ton béryllium et faire crever tes voisins , toi comme tu t'en tape je ne m'en fait pas pour toi. :twisted:

et encore là c'est en mode fatigué, fatigué de répéter toujours les même chose pour des gens qui de toutes façons s'en foute.
mais putain si vous êtes si malin démerdez vous , ne posez pas de questions sur un forum.
internet ça a du bon, c'est du tout cuit, tout de suite.
ne prenez pas la vie au sérieux de toute façon vous n'en sortirez pas vivant

Avatar de l’utilisateur
R_madrun
Membre
Messages : 3969
Inscription : 29 déc. 2014, 16:22
Localisation : Cordillère des Andes (Chili)

Re: recupe bronze ou cuivre béryllium

#23 Message par R_madrun » 25 avr. 2017, 16:09

Je suis assez d'accord avec Claymore, mais j'ai pas envie de mettre de l'huile sur le feu...
Le gars qui le fait sans savoir et juste un nuisible mal informé, le gars qui le fait en connaissance de cause...Est un assassin.
On parle pas de pollution, mais d'empoisonnement là... "c'est l'un des produits chimiques les plus toxiques que l'on connaît"
Non, je ne bois pas de pinard, ni de bière, ni d'alcool en général, je fais une exception pour le teintures mères mais c'est au compte gouttes, pas que je n'aime pas ou que j'entretienne une position morale...
Je me suis juste déglingué le foie, en respirant des solvants dans les boulot pourris, dont parlait Claymore...
Si tu sais, aujourd'hui à quoi t'en tenir sur le roundup de ton voisin.
C'est grâce à des gars comme moi qui luttons depuis 30 ans, contre les agissements de monsanto, en diffusant en en faisant connaître ses crimes.
Marie-Monique Robin ("le monde selon monsanto") est une amie et nous avons organisés plusieurs de ses conférences, ici...
Pour sensibiliser les gars comme ton voisin...
La forge ça pollue, certes mais moins que ta bagnole...

Mais je cherche pas la polémique on parlait de bronze béryllium.
Malheureusement c'est une matière que je connais très bien, pour l'avoir travaillé pendant plusieurs années, en fonderie et en émaillage.
En nuisible mal informé, complètement inconscient du danger, seul le grand nombre d'exemplaires de chaque pièce, nous a fait passer par un fondeur.
Pas plus informé que nous mais qui avait des installations conforme pour l'époque...
J'ai émaillé aux émaux verrier, à la main des centaines de pin's, bref...
Je suis le premier à déplorer qu'on ne puisse pas utiliser cette matière dans des conditions artisanales...
C'est un bronze génial, qui présente une grande résistance mécanique, supporte l'émaillage à chaud en gardant sa résistance mécanique après cuisson et refroidissement lent, mais ramollit si tu le jette dans l'eau et devient usinable...
Les deux polisseurs de c't'atelier, deux vieux cons d'anars qui n'auraient sûrement pas pris le temps d'aller voter...
Mais qui m'ont appris beaucoup du métier, sont morts, les deux de cancers des poumons, mais c'est sûrement un hasard y avait des aspirations sur leurs bécanes et ils fumaient des gitanes maïs...
Image
Aujourd'hui encore, en face de moi sur mon établis de montage.
"Derrière ses pauvres ray ban, je vois pas ses yeux et ça m'énerve " Ranxerox me regarde pour me rappeler que c'est ma responsabilité. :D
De dire a ceux qui ne le savent pas et qui veulent jouer avec cette matière, quelle est EXTRÊMEMENT TOXIQUE...
Je te le dis comme j'aurais aimé qu'on me le dise à l'époque...
Voilà t'es prévenu et considère que c'est de la bienveillance de ma part de le faire, après tu fais comme tu veux, je suis pas ta conscience...

Pour Claymore
On peut voir à côté du torse de l'Homme Idéal, en BB lui aussi, un authentique décapsuleur précolombien en bronze de cloche...
Y a une citation de MichelS que j'ai pas retrouvée qui dit grosso modo que pour qu'il fonde un truc comme ça en artisanal, il faudrait que le sort de la planète en dépende...
On pourrait p'tet recycler les barres graphité des réacteurs nucléaires pour faire de la cémentation dans nos forges, kaisset'endi?
Avec ton avion de chasse tu devrais passer facile...
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
L'acier c'est bien, le faire c'est mieux...
Ici on dit: "En casa de herrero, cuchillos de palo..." (Dans la maison du forgeron, les couteaux sont en bois...)

FB: Les Couteaux de l'Ogre

Avatar de l’utilisateur
la grenade
Membre
Messages : 7039
Inscription : 08 déc. 2003, 09:45
Localisation : sud aisne, j'y suis j'y reste

Re: recupe bronze ou cuivre béryllium

#24 Message par la grenade » 25 avr. 2017, 16:32

roohhhh classe le décapsuleur

tu n'a quand même pas déterré ça d'un tombeau Araucan 8O

il y avait une équipe "désherbage" sur le coin sncf est de paris, ils avaient une draisine équipée d"une cuve de désherbant , de rampe et de pulvérisateur a main pour les coins difficiles

ils étaient 5 , les 5 sont morts de cancer avant ou très peu de temps après la retraite (aux environs de 55 ans) , depuis il n'y a plus d’équipe de désherbage.
et il plane comme un doute , et si c’était la clope ? ou l’apéro du soir :roll:
Dernière modification par la grenade le 25 avr. 2017, 16:53, modifié 1 fois.
ne prenez pas la vie au sérieux de toute façon vous n'en sortirez pas vivant

Avatar de l’utilisateur
R_madrun
Membre
Messages : 3969
Inscription : 29 déc. 2014, 16:22
Localisation : Cordillère des Andes (Chili)

Re: recupe bronze ou cuivre béryllium

#25 Message par R_madrun » 25 avr. 2017, 16:49

Bien sur que si, j'écris une thèse sur la métallurgie précolombienne, ce qui me donne autorité pour piller les sites archéo et les cimetières Diaguita...
L'acier c'est bien, le faire c'est mieux...
Ici on dit: "En casa de herrero, cuchillos de palo..." (Dans la maison du forgeron, les couteaux sont en bois...)

FB: Les Couteaux de l'Ogre

Avatar de l’utilisateur
la grenade
Membre
Messages : 7039
Inscription : 08 déc. 2003, 09:45
Localisation : sud aisne, j'y suis j'y reste

Re: recupe bronze ou cuivre béryllium

#26 Message par la grenade » 25 avr. 2017, 16:54

fais gaffe aux esprits 8) ils sont partout :sm35:
ne prenez pas la vie au sérieux de toute façon vous n'en sortirez pas vivant

Avatar de l’utilisateur
koub
Membre
Messages : 60
Inscription : 14 mars 2015, 13:46
Localisation : en Saône et Loire

Re: recupe bronze ou cuivre béryllium

#27 Message par koub » 25 avr. 2017, 17:00

faut se détendre à la base je pose une question technique

Avant de poser ma question je me suis renseigné un minimum sur le béryllium et j'ai très bien compris que c'est dangereux donc vous prévenez que c'est dangereux car vous ne savez pas à qui vous avez affaire, c'est gentil, mais c'est pas la peine d'insister au point d'en faire une affaire d'état.
si j'en crois vos commentaire j'ai l'impression que si je chauffe un bout de cette merde je vais passer à la chaise électrique.


ne vous inquiétez pas je vais m'en débarrasser en le jetant dans une rivière. ;-) ;-) ;-)


le sujet est clos.

Avatar de l’utilisateur
GM
Modérateur
Messages : 5814
Inscription : 14 janv. 2012, 20:43
Localisation : Sarthe, Proche la ferté bernard
Contact :

Re: recupe bronze ou cuivre béryllium

#28 Message par GM » 25 avr. 2017, 17:04

Ou sinon tu l'utilise comme ça. Enfin c'est ce que je t'ai proposé plus haut. Sans le redresser quoi. Un trou et quelques coups de ciseaux ça sera déjà moins méchant.

Avatar de l’utilisateur
R_madrun
Membre
Messages : 3969
Inscription : 29 déc. 2014, 16:22
Localisation : Cordillère des Andes (Chili)

Re: recupe bronze ou cuivre béryllium

#29 Message par R_madrun » 25 avr. 2017, 17:12

@Claymore
J'ai reçu une formation de chaman et j'avance un pied dans le monde des esprits, sans mes peurs. 8) :lol: :lol:
Je serrais amené à présenter d'autres pièces, démontrant l’existence d'une métallurgie précolombienne, du bronze du fer et de leurs alliages...
koub a écrit :ne vous inquiétez pas je vais m'en débarrasser en le jetant dans une rivière. ;-) ;-) ;-)
Bonne idée Koub, une fois attaqué par la flotte, il devient beaucoup moins dangereux...
Au moins y en a un qui suit... :roll:
Je disais ça pour toi aussi mais t'es p'tet le gars précautionneux que tu dis, mais y a d'autre gars qui nous lisent et j'ai envie de leur dire que c'est une très mauvaise idée de jouer avec les alliages au béryllium, sans disposer d’installations de type industrielles...
De les chauffer, de les usiner, par inhalation, par contact avec la peau et les muqueuses, que sans prendre des précautions de salle blanche se répand partout et empoisonne tous les organismes avec qui elle entre, en contact.
Sans remplir ces conditions, ce qui est ton cas, (j'ai vu les photos de ta forge...) et que tu veux le faire tout de même, ben j'ai rien de plus à ajouter.
GM a écrit :Un trou et quelques coups de ciseaux ça sera déjà moins méchant.
Absolument, ce qui est le plus dangereux c'est de le vaporiser en le chauffant, mais reste que le bérylium est soluble et pas recommandable au contact avec des aliments, sa présence est pas souhaitable sur des couteaux.
Et comme tu le disait on peut le remplacer, facilement pour un usage anti frottement...
Dernière modification par R_madrun le 25 avr. 2017, 18:02, modifié 1 fois.
L'acier c'est bien, le faire c'est mieux...
Ici on dit: "En casa de herrero, cuchillos de palo..." (Dans la maison du forgeron, les couteaux sont en bois...)

FB: Les Couteaux de l'Ogre

Avatar de l’utilisateur
la grenade
Membre
Messages : 7039
Inscription : 08 déc. 2003, 09:45
Localisation : sud aisne, j'y suis j'y reste

Re: recupe bronze ou cuivre béryllium

#30 Message par la grenade » 25 avr. 2017, 17:46

:lol: j'ai trouvé un nouveau truc dans le profil mdr c'est un truc anti stress :sm18:
ne prenez pas la vie au sérieux de toute façon vous n'en sortirez pas vivant

Répondre

Revenir à « Discussions sur la coutellerie et la forge en général  »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités