Corne

(Il est maintenant possible d'écrire ici)
Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Dédal
Membre
Messages : 313
Inscription : 17 août 2006, 19:23
Localisation : Neuville - Belgique

Corne

#1 Message par Dédal » 27 août 2007, 20:41

Bonjour à tous et à toutes .

Suite à mon post « corne de chèvre » , j’ai décidé d’expérimenter plusieurs méthodes qui me venaient à l’esprit ou qui m’avaient été suggérées et de vous faire part de mes observations .

Pour chaque méthode utilisée , je décide d’arrêter la chauffe lorsque la matière se déformera suffisamment facilement et sans dégâts pour la corne .
On peut sans doute encore augmenter les températures , mais je préfère jouer la carte de la sécurité .
Température trop faible , la corne ne se déformera pas .
Température trop haute , la corne est brûlée et elle est bonne à jeter .


Essai au micro-onde .

Chauffes successives de 30 secondes thermostat 8 ( sur 10 ) , entre chaque chauffe , je retourne les pièces .
Après 3 ou 4 cycles , ça fonctionne :) , la corne se déforme assez facilement ( pressée à la main entre deux cales ) et contrairement à ce que j’appréhendais , il n’y a pas d’odeur .

Les morceaux utilisés n’excédaient pas 3 mm d’épaisseur pour 40 mm de diamètre .
Pour des pièces de plus fortes sections , j’ai peur que la surface ne déjà soit brûlée alors que la matière centrale ne soit pas encore à température .
C’est dont une technique que je réserverais pour des plaquettes de faible épaisseur uniquement .

Eau chaude

Je fait chauffer progressivement en vérifiant régulièrement la malléabilité de la corne suivant la température .
La corne se déforme facilement lorsque commence à se former de petites bulles sur le fond et les côtés du poêlon . Attention , je n’ai pas dit que l’eau bouillait , non pas encore , de petites bulles apparaissent sur les parois du récipient sans remonter à la surface .
Le thermostat de ma plaque était réglé entre 6 et 7 , sur 10 au total .

Le morceau utilisé était le même que pour l’essais précédent et déformé suivant la même méthode .

Le coutelier qui m’avait fourni les cornes m’avait recommandé de ne pas les faire à l’eau mais à l’huile de lin car à l’eau , les plaquettes se déforment encore par la suite .
De plus il me semble que l’eau chaude abime beaucoup plus que l’huile . :?
Bon , et bien allons y pour l’huile de lin :arrow:

Huile .

Je change d’endroit pour les éventuelles odeurs qu’il pourrait y avoir .

La température d’ébullition de l’eau et de l’huile n’étant pas la même , comme je ne dispose plus de la même plaque électrique et que je n’ai pas de thermomètre adéquat , il faut que je trouve un subterfuge pour avoir une idée précise de la température .

Et c’est ici que le génie humain que je caractérise prend toute son ampleur . :lol:

Un petit récipient ( une canette décapitée ) , de l’eau et un lest ( un petit caillou ) me serviront de thermomètre .
NB : la marque de l’eau ainsi que la composition du caillou n’ont pas d’importance . :D



Ne faites pas chauffer trop vite , car il me semble que l’huile et l’eau ne chauffe pas à la même vitesse ; l’huile semble chauffer plus rapidement que l’eau ( peut-être à cause de la différence de viscosité entre les deux liquides ou que l’eau se trouve dans un autre récipient , dites moi si je me trompe ).

J’utilise la partie centrale de la corne , diamètre +- 30-35 mm , 5 à 7 mm d’épaisseur .



Arrivé à température de formation des bulles dans l’eau , j’immerge le morceau de corne .
De petites bulles sortent un peu partout de la pièce .
Vous remarquerez que l’eau n’est pas à ébullition dans le « thermomètre » .



Je laisse chauffer 3 – 4 minute pour être sûr que ce soit chaud à cœur et je presse légèrement une première fois .

Je laisse pressé et refroidir 3-4 minutes .

Je recommence un second cycle avec les même température et les même lapses de temps , mais je presse plus fort .





Troisième cycle , toujours la même méthode , cette fois je presse au maximum .

J’ai préféré réaliser l’opération en trois fois pour ne pas risquer de « casser » les fibres de la corne par une déformation et un pressage trop violents .

Cela semble porter ses fruits car voici la résultat après les trois cycles .
La matière ne reprend que très peu sa forme originelle , il n’y a pas de fentes ou de craquelures même sur les parties les plus déformées .



Je fais dans la foulée un deuxième essais avec cette fois la pointe de la corne .
Elle est pleine sur les 4-5 derniers centimètres .



Trois cycles et le même mode opératoire que pour l’essais précédent .
Pas de problème , le tout s’écrase facilement et sans dégâts apparents . :ok:



Il ne reste plus qu’a represser le tout et laisser reposer quelques temps .




Voila , j’espère que ce petit tutoriel sans prétention pourra vous faciliter la tâche le cas échéant .

Si vous avez des commentaires ou des suppléments d’information , n’hésitez pas à nous en faire part .

Dédal
Dernière modification par Dédal le 04 juil. 2008, 20:24, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jacques Delfosse
Membre
Messages : 5501
Inscription : 18 juil. 2003, 22:19
Localisation : Geel ( prov. Antwerpen ) Belgique
Contact :

#2 Message par Jacques Delfosse » 27 août 2007, 20:57

merci beaucoup ...
très intéressant et très imaginatif !
Jacques Delfosse
cofondateur BKS / co-organisateur "Gembloux"

Le Vieux du Plat Pays. Que la forge soit avec vous, moi, je n'en n'ai plus !

Avatar de l’utilisateur
NEMESIS
Membre
Messages : 1766
Inscription : 19 juin 2004, 06:44
Localisation : Nord de la Haute-garonne

#3 Message par NEMESIS » 27 août 2007, 21:18

Super tuto
Mais avec du recul sur 2,4,6,8,10 jours par exemple pourrais tu nous dire comment se comporte la corne ?

Avatar de l’utilisateur
DanielC
Membre
Messages : 10114
Inscription : 31 janv. 2006, 01:33
Localisation : Roquefort la Bédoule
Contact :

#4 Message par DanielC » 27 août 2007, 21:31

Merci Dedal,
c'est avec des test comme tu viens de faire que nous avançons tous plus rapidement!!!
En tout cas c'est sympa de partager ces essais à priori concluant...
Reste plus qu'a attendre pour voir l'ensemble avec plus de recul.

Avatar de l’utilisateur
Dédal
Membre
Messages : 313
Inscription : 17 août 2006, 19:23
Localisation : Neuville - Belgique

#5 Message par Dédal » 28 août 2007, 08:43

Merci pour vos réponses . :D
Les cornes ne sont pressées que depuis moins d'une semaine .
Je vais encore attendre un peu avant de vérifier leur stabilité .
Je vous ferai également part de mes observations , si ça vous intéresse ?
Dédal

Avatar de l’utilisateur
zebulon
Membre
Messages : 2840
Inscription : 06 nov. 2002, 10:50
Localisation : Dans le 64
Contact :

#6 Message par zebulon » 28 août 2007, 09:34

Super Dédal, merci de nous faire partager tes tests :ok: :ok: :ok:

Avatar de l’utilisateur
CROUK
Membre
Messages : 2617
Inscription : 29 avr. 2006, 19:03
Localisation : Strasbourg

#7 Message par CROUK » 28 août 2007, 10:41

super Merci :sm6:

Avatar de l’utilisateur
cardoso5fr
Membre
Messages : 2773
Inscription : 16 oct. 2005, 18:32
Localisation : Le mans
Contact :

#8 Message par cardoso5fr » 28 août 2007, 10:54

Excellent. Merci

Avatar de l’utilisateur
Lambert Pierre
Membre
Messages : 5239
Inscription : 05 nov. 2006, 18:18
Localisation : GRASSE 06

#9 Message par Lambert Pierre » 29 août 2007, 20:20

Merci à toi très intéressant.

Avatar de l’utilisateur
Blem
Membre
Messages : 629
Inscription : 03 mars 2006, 18:59
Localisation : essonne
Contact :

#10 Message par Blem » 01 sept. 2007, 01:31

Merci beaucoup Dedal pour ces essais qui paraissent concluant :sm6:
J'ai deux grandes cornes de Buffle à la maison, m'en vait bientôt essayer :D

Répondre

Revenir à « Tutoriaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité